Le budget prévisionnel d’une copropriété sert à couvrir toutes les dépenses courantes pour faire fonctionner la copropriété correctement. Quelles sont les charges à inclure dans le budget prévisionnel ? Comment préparer et voter ce budget ? On vous explique tout dans cet article dédié.

Budget prévisionnel : de quoi s’agit-il ?

En copropriété, il y a des dépenses courantes à couvrir pour assurer la bonne tenue de l’immeuble. Ces dépenses sont réparties entre les copropriétaires de l’immeuble. Pour les planifier, le syndic de copropriété et le conseil syndical établissent un budget prévisionnel de l’année à venir.

Quelles charges inclure dans le budget prévisionnel ?

le budget prévisionnel d’une copropriété doit couvrir les dépenses courantes suivantes :

  • Les honoraires de syndic si vous faites appel à un syndic professionnel pour la gestion de votre copropriété
  • Les frais de nettoyage des parties communes
  • Les frais de gardiennage
  • Les frais d’entretien des espaces verts
  • Le coût des maintenances et petites réparations
  • Le coût des consommables
  • Le coût d’entretien des ascenseurs
  • Le prix de l’assurance de copropriété
  • Les dépenses d’énergie
  • La rémunération du gardien et du jardinier le cas échéant

Quelles charges exclure dans le budget prévisionnel ?

Le budget prévisionnel exclue toutes les dépenses exceptionnelles effectuées pour la copropriété. Il peut s’agir notamment des postes suivants :

  • Les gros travaux d’amélioration : le ravalement d’une façade, la réfection des toitures ou encore les travaux de rénovation énergétique n’entrent pas dans le budget prévisionnel. Ces travaux devront être votés au cas par cas en assemblée générale.
  • Les études techniques telles que les diagnostics ou consultations.

La préparation du budget prévisionnel

Le budget prévisionnel est préparé par le syndic de copropriété.

Pour établir un budget prévisionnel, il est essentiel de se concentrer sur les deux choses suivantes :

  • Pour les dépenses récurrentes déjà engagées à l’année N-1, vous pouvez vous baser sur le montant payé antérieurement, à condition que le montant n’ait pas été contesté par un copropriétaire lors de l’assemblée générale. Nous vous recommandons toutefois d’appliquer sur ce montant une légère augmentation pour éviter les mauvaises surprises.
  • Pour les nouvelles dépenses ou pour les dépenses qui vous ont semblé démesurées en année N-1, mettez en concurrence des prestataires et demandez plusieurs devis pour choisir le prestataire au meilleur rapport qualité-prix.

Le vote du budget prévisionnel

C’est lors de l’assemblée générale annuelle que se vote le budget prévisionnel de l’année à venir pour la copropriété. À noter que le budget prévisionnel est établi pour un exercice comptable sur 12 mois.

Le vote doit être approuvé à la majorité des trois quarts.